4 Restaurants

Shin Zen : le meilleur japonais de Reims ?

shin zen

Ce n’est pas franchement un secret si je vous avoue ici que la cuisine japonaise est une de mes préférées. Ce n’est pas pour rien non plus que je rêve d’y voyager. Peut importe la ville où je me rends, j’essaie toujours de trouver un bon restaurant japonais, que ce soit à Montréal ou à Troyes. Et voilà, pour Reims, c’est chose faite également avec le Shin Zen.


Le Shin Zen, paradis des yakitoris

Perdu au bout de la rue de Vesle, Place Stalingrad, on m’a vendu le Shin Zen comme étant “le meilleur japonais de Reims”. Après une courte réflexion et deux cuillères de soupe miso en bouche, j’ai validé cette affirmation. Déjà, on peut s’arrêter cinq minutes sur la décoration du restaurant à l’image de son nom : zen. Il n’y a pas de fioritures, c’est minimaliste tout en étant décoré avec goût. Sans parler de ces superbes luminaires (Anaïs passion luminaires). Côté service, l’équipe est très sympathique et à l’écoute !

shin zen shin zen

Mais passons aux choses sérieuses avec ce que l’on peut trouver dans nos assiettes… Les classiques sushi, maki et california sont au rendez-vous, mais pas que. Chirashi, soupe soba et brochettes yakitori (au poulet, bœuf, canard ou encore caille) sont aussi à la carte. Vous l’aurez compris, on reste dans les classiques de la cuisine japonaise connue des occidentaux. Mais là où le Shin Zen se démarque, c’est clairement dans la qualité de ses produits…

La soupe miso ? Excellente. Les california ? Délicieux. Les sashimis ? Ultra frais. Et les brochettes yakitoris ? Sans hésitation les meilleures que j’ai pu manger de ma vie (rien que ça). Pour cause, les cuisiniers préparent entièrement les brochettes de A à Z : ils reçoivent cailles, poulets et canard entiers et “fabriquent” les brochettes, ce qui n’est pas le cas des enseignes par exemple. Le savoir-faire est vraiment au rendez-vous et ça se sent. D’ailleurs, les brochettes étaient tellement énormes : j’en avais cinq dans mon menu (avec soupe miso, bol de riz et sashimi) et j’avais peur de ne pas avoir assez (les yeux plus gros que le ventre) donc j’ai pris des california en plus…. Ce n’était pas franchement nécessaire ! Quant aux desserts, il fallait impérativement que je test le flan à la citrouille et au lait de coco : là encore aucune déception en vue.

shin zen shin zen shin zen

“Là où le bât blesse” pour ainsi dire, c’est du côté des prix. Oui, c’est plus élevé que la plupart des restaurants japonais (chaînes ou non) où j’ai l’habitude de manger. Mais la qualité est là, on n’a franchement pas l’impression de s’être fait avoir, loin de là. Pour deux nous en avons eu pour 60€ sachant que nous avions pris chacun un menu, une boisson, un accompagnement supplémentaire et un dessert. En gros, vous en aurez pour 20 à 30€ par personne, ce qui reste raisonnable pour une qualité et un goût comme celui-ci. 

Shin Zen

Place Stalingrad à Reims – 03 26 82 95 41
Ouvert du lundi au samedi de 12 à 14h30 et de 19 à 22h30
SiteFacebook 

D’autres adresses à Reims :

Articles similaires

4 commentaires

  • Répondre
    Jessy's Matter
    2 mars 2017 at 20 h 14 min

    J’hallucine sur la taille des brochettes ! Je suis je grande amoureuse de la cuisine japonaise, ça met en appétit tout ça ?

    • Répondre
      anahaddict
      2 mars 2017 at 23 h 12 min

      Ahah je m’attendais vraiment pas à ça, elles sont super copieuses (et délicieuses ohlala)

  • Répondre
    GuiKD
    3 mars 2017 at 13 h 37 min

    Depuis le temps que je dois y aller!! Je vais devoir essayer!!

    • Répondre
      anahaddict
      3 mars 2017 at 15 h 39 min

      Mais oui ! Commande les brochettes, TOUTES les brochettes :’) (je fais une fixette)

    Poster un commentaire