Séries

Jessica Jones, héroïne badass et torturée

7 décembre 2015
Jessica Jones

Jessica Jones. Je n’ai pas lu les comics. Je ne lis d’ailleurs pas de comics. Mais l’annonce de la série m’a de suite donné envie de la découvrir. Vous allez commencer à me connaître. Un personnage féminin badass. David Tennant. Pas besoin de m’en dire plus : je suis au rendez-vous.

Synopsis : Jessica Jones est une ancienne super-héroïne du nom de Jewel. Souffrant de stress post-traumatique après une confrontation avec Kilgrave, elle range son costume -ringard- au placard et ouvre une agence de détective privée : Alias Investigation.

Cet article ne contient pas de spoilers


Les qualités

– J’aime beaucoup Krysten Ritter (Don’t trust the bitch in Appartement 23, Breaking Bad). Je suis évidemment contente de la voir endosser le rôle de Jessica Jones. Je trouve qu’elle colle vraiment bien au personnage. Dès le début, j’étais convaincue. Badass, cynique et intelligente. On sent un personnage tiraillé par son passé, évidemment. Elle culpabilise et s’isole pour mieux se protéger. Mais derrière son côté je m’en foutiste absolument savoureux, Jessica garde son passé de “super-héroïne” en tête. Elle tente de régler les problèmes autrement que par la violence absolue ou le meurtre. Même si ce n’est pas toujours possible…

Jessica Jones - Kilgrave

– Quelle joie de retrouver encore David Tennant dans une série (Doctor Who, The Escape Artist, Broadchurch) et dans le rôle.. du méchant ! Son personnage de Kilgrave (Purple Man, le violet en moins) est pire qu’excellent. Angoissant, perturbant, dérangeant. Il y a une vraie complexité dans ce personnage. Il n’est pas là pour conquérir le monde. Non. Il use et abuse de son pouvoir à l’extrême parce qu’il refuse le rejet de Jessica. Et d’ailleurs, parvient-il à comprendre pleinement qu’il tient le rôle du méchant ? Je ne pense pas… Pour lui, Jessica devrait lui prêter attention, il le mérite. Il a tout fait pour elle comme il le répète encore et encore. Quelle ingrate ! Kilgrave représente en quelque sorte ce privilège de l’homme blanc à qui on doit soit disant tout. Je m’en délecte.

– Pour ne pas me déplaire, les personnages féminins sont nombreux et variés. Jeri Hogarth, avocate froide et prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut, même à s’allier avec les mauvaises personnes (qui dans les comics, est un homme). Ou encore Trish Walker, ancienne starlette de sitcom et animatrice radio à succès. La meilleure amie de Jessica pourrait sembler fade, mais prend finalement de l’importance et de l’intérêt. D’ailleurs, on remarquera que les séries proposées par Netflix gèrent vraiment bien le traitement des personnages féminins : Orange is the new black, House of Cards, Unbreakable Kimmy Shmidt… Il y a de la diversité, des personnages avec une vraie profondeur. Ça nous change.

– Et que ça fait plaisir d’avoir enfin une super-héroïne qui n’est pas définie par son costume moulant ultra sexy (Black Widow en est le parfait exemple). Non c’est une héroïne, point. Pas besoin de nous coller de la tenue en cuir ou latex et soutien-gorge push-up pour lui donner de l’intérêt. Merci. De même, si la relation entre Jessica et Kilgrave est inhérente au scénario, ce n’est pas ce rapport entre les deux personnages qui défini ce qu’est Jessica, bien au contraire.

Jessica Jones

– Les personnages masculins ne sont évidemment pas en reste : Kilgrave, Luke Cage, Malcolm, Ruben, Will Simpson… J’apprécie tout particulièrement le voisin de Jessica, Malcolm. Je ne vais pas trop m’étendre sur lui au risque de vous spoiler, mais il est un peu ma caution “foi en l’humanité” de la série.

– Jessica Jones se déroule à Hell’s Kitchen comme.. Daredevil ! Les fans seront ravis et peuvent s’attendre à de nombreux liens entre les deux séries. Ceux qui ne l’ont pas vu peuvent aisément regarder Jessica Jones indépendamment. Pour preuve, je fais l’inverse puisque je débute seulement Daredevil. Les deux univers vont bien ensemble et qu’il me tarde de créer des liens entre les deux séries. Malgré ça, Daredevil et Jessica Jones sont très différentes, je vous l’assure. Et je vous parlerais peut-être de Matt Murdock prochainement…


Les défauts

– La série prend son temps, parfois peut-être un peu trop ? Il y a quelques scènes dont on pourrait aisément se passer. On va dire que ça participe à l’atmosphère globale du show mais ça peut frustrer. On a des moments très intenses et d’autres beaucoup plus plats. Je pense à un épisode en particulier où l’absence d’un personnage durant tout l’épisode manque cruellement et coupe le rythme.

Jessica Jones

– Et si c’est un peu lent par moment, on veut aussi nous coller beaucoup de storylines à la fois. Presque chaque personnage à une histoire indépendante de l’intrigue principale et ce n’est pas sans conséquences. Je trouve que l’intrigue de Will Simpson n’a pas sa place dans la première saison. Ça aurait dû être développée plus tard. Elle casse le rythme par rapport au plot Jessica/Kilgrave.

Le générique est vraiment sympa, il est beau. Sauf que… je trouve qu’il ne colle pas du tout à la série, en particulier la musique. J’ai l’impression que je vais regarder un truc type Desperate Housewives ou Sex and the City. Puis vers la fin, ça part dans un truc rock’n’roll type Les Experts. Enfin, je ne sais pas, il me perturbe. Pourtant j’aime beaucoup les affiches promo qui reprennent le violet (Purple Man évidemment) et l’aspect “bande dessinée”. Mais je trouve que le générique en lui même dénote trop avec l’ambiance des épisodes.

– C’est d’ailleurs le cas de la bande son en général, au cours de la saison. Le thème du générique repris et modifié comme musique thème des épisodes. Encore une fois, je trouve que ça ne colle pas et que ça dessert l’ambiance qu’instaure la série. On a l’impression de se retrouver une intrigue policière de série B.

– Une autre série est prévue sur Luke Cage. Je vous avoue que pour l’instant, je m’interroge sur son intérêt… Je pense qu’on peut facilement traiter les deux personnages dans Jessica Jones. J’ai peur qu’une série sur Luke soit trop redondante… À voir !

Jessica Jones

La série n’est pas parfaite. Aucune ne l’est vraiment. J’aurais des choses à dire sur la fin de la saison, mais cela vous spoilerai grassement. En tout cas, on parvient à voir dans quelle direction part la saison deux, et j’avoue que mon intérêt est bien présent ! Jessica Jones est vraiment un coup de coeur : à la fois pour le show et pour le personnage en lui-même.

Crédit photos : Netflix

  • Reply
    Claire - 1604
    8 décembre 2015 at 13 h 09 min

    J’ai dévoré cette série ! J’ai adoré les personnages, l’intrigue, l’ambiance, je trouve que ça change de tout ce qu’on a pu voir en terme de série et “super héro”. Bref, j’ai hâte de voir la suite :)

    Belle journée,

    Clairre

    • Reply
      anahaddict
      8 décembre 2015 at 13 h 19 min

      C’est ça ! C’est très différent des séries de super-héros qu’on a l’habitude de voir ! Ce qui joue beaucoup c’est l’absence de costume (MERCI) et aussi le fait que Jessica ne se considère plus comme une héroïne. Je pense au final que les personnes pas particulièrement fan de Marvel pourront adorer cette série ! :)

  • Reply
    Kimysmile
    10 décembre 2015 at 13 h 32 min

    Très envie de la découvrir ! ^^

    • Reply
      anahaddict
      10 décembre 2015 at 19 h 51 min

      Contente que ça te donne envie ! :D N’hésites pas à venir me donner ton avis si tu la visionne !

  • Reply
    Kantu - Birds and Bicycles
    11 décembre 2015 at 11 h 54 min

    Tu m’as donné trop envie de découvrir cette série!!
    Et tes remarques sur la profondeur des personnages féminins n’y sont pas pour rien, c’est un truc qui me dérange souvent dans les films / séries d’action notamment… Merci pour ton analyse!!

    Pour le moment, je suis plongée dans Occupied, mais après… Je fais une note mentale avec Jessica Jones.

    • Reply
      anahaddict
      11 décembre 2015 at 12 h 49 min

      Pour moi aussi c’est très important d’avoir des personnages féminins digne de ce nom et pas juste des accessoires aux personnages masculins, pas toujours évident… Je ne connais pas du tout Occupied ! Ca m’intrigue du coup ^^ J’espère que tu aimeras la série en tout cas :)

  • Reply
    Sweet Judas
    22 décembre 2015 at 12 h 55 min

    Je l’ai commencée la semaine dernière, bien que ma fatigue m’ait faite rater dix minutes du deuxième épisode et abandonner le visionnage du troisième au bout de 20 (un cerveau faible, c’est chiant). J’aime bien, pour l’instant, même si je vois pas trop où tout ça va mener et que le méchant a une tête de gamin boudeur à qui on aurait volé son goûter (du coup, le côté “incarnation de l’esprit du mal”, pour l’instant, zéro crédibilité)(mais je reste ouverte aux surprises).

    • Reply
      anahaddict
      22 décembre 2015 at 13 h 38 min

      Ah oui quand la fatigue et là il vaut mieux pas mater ce genre de séries, mais plutôt une sitcom à la con ^^
      Ahah mais oui mais c’est un peu le but du personnage en fait, c’est le patriarcat incarné je trouve : les femmes lui doivent tout (enfin pour le coup Jessica là) car il a tout fait pour elles, alors il boude et fait ses caprices quand il n’a pas ce qu’il veut ! Moi j’ai vraiment adoré le personnage, même si je ne suis pas toujours objective avec David Tennant tellement il est parfait dans tous ses rôles <3

    • Reply
      Sweet Judas
      19 janvier 2016 at 15 h 23 min

      Bon ça y est, je l’ai vu en entier.
      A priori, je suis fan (mon côté bon public, toussa), MAIS BORDEL A QUOI SERT LUKE ? Son personnage n’a aucun relief, il est totalement inintéressant (alors même qu’il est indestructible, paie ton ironie) et puis alors l’acteur… No way José. Après 13 épisodes, je ne lui vois toujours aucune utilité.
      Même Simpson est plus utile que lui, c’est quand même l’angoisse totale.
      Mon impression de Kilgrave s’est confirmée. C’est simplement un enfant gâté qui fait ses caprices. Donc pas de surprise finale quand à l’aspect “incarnation du mal”. Bon, comprenons-nous bien, ça reste un gros psychopathe hein (“hé, ça te dit on joue à un jeu ? Si tu perds, tu te coupes les bras !”) mais… Y’a rien derrière.
      C’est un méchant sans aucune vision ni projection sur l’avenir. Juste un mec qui s’est pris une bâche de trop et qui, depuis, mâche sa rancoeur et son désarroi en emmerdant le reste de la population. C’est vraiment dommage.

      Et j’aime d’amour Jessica (& Trish aussi, un peu, même si je m’y attendais pas vraiment, au vu de son attitude de Barbie pendant la moitié de la saison).

      P.S. : Ma révélation personnelle reste Jeri Hogarth, l’avocate. Sa froideur majestueuse me laisse coite.

      • Reply
        anahaddict
        19 janvier 2016 at 15 h 32 min

        Ahahah je pense que s’ils n’ont pas développé Luke c’est parce qu’il vont faire une série à son sujet… Pour laquelle je ne suis pas franchement convaincue ! Moi le personnage qui m’a vraiment exaspéré, c’est surtout Simpson, dont je cherche encore l’utilité ! (mais c’est vrai qu’au final il fait plus de choses haha)

        Bah c’est le but de Kilgrave je pense, le gars n’a pas envie de conquérir le monde ou quoi, il est juste ultra creepy, abusif, fait en effet ses caprices pour avoir ce qu’il veut. C’est pour ça que j’ai trouvé le personnage sympa car c’est pas le type de méchant dont on a l’habitude.. Généralement ils veulent l’argent, le pouvoir, exterminer telle ou telle chose… Non Kilgrave veut “juste” Jessica.

        Jeri Hogarth est top, je suis ravie que le personnage soit devenue un femme pour être traitée et jouée ainsi !

  • Reply
    Onalivi
    28 décembre 2015 at 12 h 13 min

    J’ai découvert cette série par hasard et en feuilletant Hellocoton, je me suis arrêtée sur ton article.
    Je suis bien d’accord avec toi sur quelques points, beaucoup trop de storylines et quelques moments trop plats par rapport à certains épisodes d’une grande intensité. Je remercie au passage l’absence de clichés trop masculinisant dès qu’une femme est l’héroïne d’une série fantastiques. Pas besoin non plus d’en rajouter concernant le personnage de Killgrave qui est exceptionnel.
    Les personnages secondaires, pour quelques uns, sont vraiment sympas et j’ai adoré le traitement des sentiments contradictoires ressentis par certains personnages (la sœur jumelle cinglée).
    J’aime la complexité et la profondeur des personnages et malgré le fait que je ne sois pas adepte des comics (enfin pas tous), l’univers obscur et triste m’a beaucoup plu et m’a parfois ramené dans le film “Sin City”.
    En bref, j’ai aimé et j’attends la suite avec impatience !!

    • Reply
      anahaddict
      29 décembre 2015 at 10 h 00 min

      Tiens c’est vrai je n’ai pas parlé du frangin et de sa frangine un peu spéciale ! Ce sont des personnages vraiment intéressants également, qu’on ne s’attend pas à trouver là. Il y a une vraie rechercher dans la psychologie des personnages ! Vivement la suite :)

Répondre

Instagram

Follow Me!